Plan du site

Un Sud-africain condamné à mort pour trafic d'héroïne en Indonésie

dépêche de presse du 21 mai 2004 - Agence mondiale d'information - AFP
Thème :
JAKARTA - Un Sud-africain accusé de trafic d'héroïne a été condamné à mort en Indonésie, où des dizaines de ressortissants d'Afrique ont été arrêtés ces dernières années, a indiqué vendredi une source judiciaire.

L'accusé, Okonkwo Kingleys, a été condamné, mercredi, par un tribunal de Medan, dans l'île de Sumatra. Il a été arrêté en provenance de Malaisie après avoir avalé des capsules contenant la drogue.

Cet homme serait un passeur travaillant pour un réseau acheminant de la drogue depuis le Pakistan, selon un juge cité par le quotidien Jakarta Post.

Plus d'une vingtaine de trafiquants ont été condamnés à mort ces dernières années, mais aucune peine n'a été exécutée. Plus d'une dizaine de ressortissants de pays africains ont été tués par la police dans des circonstances controversées. L'Indonésie (212 millions d'habitants), autrefois simple pays de transit, est devenu un marché de choix pour les trafiquants.
Partager…

Données techniques

ID1083
Type de document (code)depeche
TitreUn Sud-africain condamné à mort pour trafic d'héroïne en Indonésie
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication21 mai 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + drogue + ressortissant étranger
ZonegéosAfrique du Sud + Indonésie