Plan du site

Peine de mort pour deux membres d'Al Qaïda au Yémen

dépêche de presse du 29 septembre 2004 - Reuters
Pays :
Thème :
SANAA - Deux membres d'Al Qaïda ont été condamnés mercredi à la peine de mort par un tribunal yéménite pour leur implication dans l'attentat contre le destroyer américain USS Cole qui avait coûté la vie à 17 marins, en octobre 2000 dans le port d'Aden.

Quatre autres activistes ont été condamnés à des peines allant de cinq à dix ans de prison. Tous les accusés ont été reconnus coupables d'appartenance à Al Qaïda et d'avoir perpétré l'attentat contre l'USS Cole.

Parmi les condamnés à mort figure Abd al Rahim al Nachiri qui est actuellement détenu aux Etats-Unis. Il était jugé par contumace. L'autre condamné à mort est Djamal al-Badaoui. Les deux hommes sont considérés comme les cerveaux de l'opération.

"Allahou akhbar!" (Dieu est le plus grand), se sont écriés les accusés, tous Yéménites, à l'énoncé du verdict.

"C'est un verdict injuste, c'est un verdict américain!", a ajouté Badaoui après avoir été condamné à mort. Son frère, Ahmed, a déclaré à Reuters: "Nous demandons au président Ali Abdallah Saleh d'intervenir et de réduire la condamnation."

Les avocats des six hommes ont annoncé qu'ils comptaient faire appel.

Des centaines de membres présumés d'Al Qaïda ont été arrêtés au Yémen, terre d'origine d'Oussama ben Laden, depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

Le pays coopère étroitement avec Washington dans le cadre de sa "guerre contre le terrorisme" pour se débarrasser d'une image de havre pour extrémistes.

Le mois dernier, cinq Yéménites avaient été condamnés à 10 ans de prison pour l'attentat, en 2002, contre le superpétrolier français Limbourg.
Partager…

Données techniques

ID1099
Type de document (code)depeche
TitrePeine de mort pour deux membres d'Al Qaïda au Yémen
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication29 septembre 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsReuters (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + contumace + terrorisme
ZonegéosYémen