Plan du site

Catherine Deneuve, ambassadrice des opposants à la peine de mort

dépêche de presse du 7 octobre 2004 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
L'actrice française Catherine Deneuve est apparue jeudi à Montréal dans le rôle d'ambassadrice de la vaste coalition internationale de militants pour l'abolition de la peine de mort, une cause qui lui tient à coeur.

Avec elle, Bianca Jagger, l'ex-femme du chanteur des Rolling Stones, l'Irlandaise, Mary Robinson, l'ancienne commissaire des nations Unies aux droits de l'Homme, l'ancien champion du monde de rallye automobile, le Finlandais Ari Vatanen, ont joué les porte-voix au 2e Congrès mondial sur la peine de mort.

"C'est quelque chose qui me révulse", a affirmé Catherine Deneuve dans une conférence de presse. "Qu'un être humain puisse considérer que le seul moyen de punir quelqu'un pour un crime quel qu'il soit, est d'atteindre à sa vie me paraît un signe d'impuissance terrible pour des êtres civilisés", a expliqué la comédienne. Au terme du 1er congrès à Strasbourg, il y a trois ans, elle avait porté les pétitions de centaines de milliers de citoyens à l'ambassade des Etats-Unis à Paris. Samedi, à Montréal, elle partcipera à une manifestation pour l'abolition universelle dans les rues de la métropole québécoise.

Les organisateurs de ce congrès ont choisi Montréal, dans l'espoir que leur message puisse toucher l'opinion publique américaine à moins d'un mois de l'élection présidentielle aux Etats-Unis, où la peine de mort est en vigueur dans de nombreux Etats.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID1106
Type de document (code)depeche
TitreCatherine Deneuve, ambassadrice des opposants à la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication7 octobre 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsDeuxième Congrès mondial contre la peine de mort
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsmanifestation
ZonegéosCanada + France