Plan du site

Le Conseil de l'Europe bannit totalement la peine de mort

dépêche de presse du 3 mai 2002 - Associated Press - AP
VILNIUS, Lituanie (AP) - Les représentants de 36 pays membres du Conseil de l'Europe se sont engagés vendredi dans un nouveau protocole à bannir totalement la peine de mort, en toutes circonstances, même en temps de guerre.

"Ce sera un pas décisif vers l'abolition universelle de la peine de mort", s'est réjoui Walter Schwimmer, secrétaire général de l'organisation, qui entend ainsi montrer l'exemple à d'autres pays appliquant toujours la peine de mort, comme les Etats-Unis ou le Japon.

La peine capitale a déjà été dans les faits écartée dans l'immense majorité des 44 pays du Conseil de l'Europe, qui franchissent ainsi une nouvelle étape. La dernière exécution capitale dans un pays membre du Conseil de l'Europe, l'Ukraine, remonte à 1997.

La Russie et la Turquie sont les seuls pays à n'avoir pas signé le texte originel, qui bannit la peine capitale en temps de paix. Tous deux respectent cependant un moratoire sur les exécutions.

Le protocole signé vendredi ne l'a pas été par la Russie, la Turquie, la Bulgarie, la Croatie, la Slovaquie, l'Albanie, l'Arménie et l'Azerbaïdjan.

Le conseil de l'Europe a été fondé en 1949 pour promouvoir la démocratie et les droits de l'homme sur le continent.
Partager…

Données techniques

ID111
Type de document (code)depeche
TitreLe Conseil de l'Europe bannit totalement la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication3 mai 2002
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur), Conseil de l'Europe
Condamnés
Mots-clefsratification + traité
ZonegéosEurope