Plan du site

Procès de Malabo: 34 ans pour Nick du Toit, 63 ans pour Severo Moto

dépêche de presse du 26 novembre 2004 - Agence mondiale d'information - AFP
MALABO - Le tribunal de Malabo a condamné vendredi l'opposant en exil Severo Moto à 63 ans et le Sud-Africain Nick du Toit à 34 ans de réclusion pour leur participation à une tentative de coup d'Etat contre le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema en mars dernier.

Lors de son réquisitoire la semaine dernière, le procureur général de l'Etat équato-guinéen, José Olo Obono, avait réclamé la peine capitale contre Nick du Toit, détenu depuis plus de huit mois dans les geôles de Malabo, et contre Severo Moto, qui était jugé par contumace.

Les juges ont assorti les peines prononcées contre les deux principaux accusés de ce procès de lourdes sanctions financières. Severo Moto a été condamné à verser 2 milliards de francs CFA (3 millions d'euros) de dommages et intérêts à l'Etat équato-guinéen et Nick de Toit 1,3 milliard FCFA (2 millions d'euros).

Le tribunal de Malabo a également infligé des peines de 52 années d'emprisonnement et d'un milliard FCFA (1,5 million d'euros) de dommages et intérêts contre huit ministres du "gouvernement en exil" formé en Espagne par Severo Moto. Le procureur avait réclamé contre ces huit personnes jugées par contumace des peines de 102 ans de prison.

Quatre accusés sud-africains ont par ailleurs été condamnés à 17 ans de prison, alors que les trois autres ont été purement et simplement acquittés. Trois des six accusés arméniens ont, eux, écopé de peines de 24 ans de prison, les trois autres de 14 ans de prison.

Ils étaient jugés pour avoir fait partie d'un groupe de mercenaires chargés, sous le commandement de Nick du Toit, de piloter jusqu'à leurs cibles un groupe de 70 autres mercenaires venus d'Afrique du Sud pour renverser le chef de l'Etat équato-guinéen.

L'arrestation de ces hommes le 7 mars à l'aéroport d'Harare, avait, selon Malabo, sonné le glas du complot ourdi contre le président Obiang.

Deux accusés équato-guinéens ont également été condamnés à un an d'emprisonnement pour leur participation au complot.

La semaine dernière, le procureur général avait requis contre tous ces hommes des peines de 86 à 16 ans de réclusion.

Enfin, trois autres Equato-guinéens ont été acquittés conformément aux réquisitions de M. Olo Obono.

Lors du procès, tous les accusés présents dans le box avaient plaidé leur innocence. Après avoir admis lors de la première phase du procès avoir joué un rôle limité dans le complot, Nick du Toit lui-même était revenu sur ses déclarations, affirmant avoir fait des aveux sous la contrainte.
Partager…

Données techniques

ID1142
Type de document (code)depeche
TitreProcès de Malabo: 34 ans pour Nick du Toit, 63 ans pour Severo Moto
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication26 novembre 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsprocès
ZonegéosGuinée Equatoriale