Plan du site

Un Iranien de 16 ans condamné à mort pour meurtre

dépêche de presse du 16 novembre 2004 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
TEHERAN- La justice ultra-conservatrice iranienne a condamné à mort un garçon de 16 ans pour meurtre, a rapporté mardi le quotidien réformateur Shargh.

L'adolescent, identifié par son seul prénom de Vahid et comme étant des environs de Téhéran, a avoué avoir poignardé son ami Mehdi, selon le journal. Mais il a assuré avoir agi en état de légitime défense parce que sa victime voulait abuser sexuellement de lui.

Aucune autre information n'a été fournie.

On ignore si la peine sera effectivement appliquée. Ces verdicts peuvent faire l'objet d'un appel et doivent en dernière instance être approuvés par la Cour suprême.

Par ailleurs, le porte-parole de l'autorité judiciaire, Jamal Karimi-Rad, a annoncé le 26 octobre que la justice avait préparé un texte abolissant la peine capitale mais aussi les coups de fouet contre les personnes de moins de 18 ans.

On ignore cependant quand le texte sera soumis au parlement à majorité conservatrice.

L'Union européenne, entre autres, s'alarme des exécutions de mineurs en Iran. Dans une résolution adoptee le 28 octobre, le parlement européen ecrivait que 25 mineurs avaient été condamnes a mort "au cours de la seule année écoulée".

Le prix Nobel de la paix iranien Shirin Ebadi, qui defend elle-même les interêts d'un garçon de 17 ans attendant son exécution pour meurtre, a indiqué le 9 novembre avoir été empêchée d'organiser une manifestation pour protester contre les exécutions de mineurs.

Les autorités lui ont objecté "qu'un texte de loi devait être presenté au parlement pour faire cesser de telles exécutions et qu'un rassemblement ne s'imposait donc plus", a rapporté l'avocate.

La justice iranienne a soulevé de vives protestations en faisant pendre pour prostitution à Neka (nord-ouest) une jeune qui n'avait que 16 ans selon différentes organisations. La justice a assuré qu'elle en avait 22.

Selon des sites internet, une adolescente de 13 ans, Zhila Izadi, enceinte de son frère de 15 ans, aurait été condamnée à mort par lapidation, et son frère à 150 coups de fouet, à Marivan, au Kurdistan iranien (ouest).

La justice locale, interrogée par l'AFP, a dementi que la peine capitale ait été prononcée. Elle s'est contentée de confirmer des condamnations à la flagellation. Les deux jeunes gens sont détenus dans un centre pour mineurs, dit-elle.

Le meurtre, le vol à main armée, le viol, l'apostasie et le trafic de drogue, à partir de 5 kg d'opium saisis, sont passibles de la peine de mort en Iran.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID1154
Type de document (code)depeche
TitreUn Iranien de 16 ans condamné à mort pour meurtre
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication16 novembre 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsmineur
ZonegéosIran