Plan du site

Ankara ne suivra pas la Cour européenne sur le verdict Ocalan

dépêche de presse du 2 juin 2002 - Reuters
Pays :
ANKARA (Reuters) - Le vice-Premier ministre turc Devlet Bahceli a averti que la décision finale des autorités turques concernant l'exécution du dirigeant rebelle kurde Abdullah Ocalan ne serait pas influencée par le jugement que doit rendre sur ce sujet la Cour européenne des droits de l'Homme.


Un tribunal de sécurité a condamné à mort Ocalan en 1999 pour son rôle à la tête du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui a mené une campagne armée pour l'établissement d'un Etat kurde dans le sud-est de la Turquie. Plus de 30.000 personnes ont trouvé la mort depuis le début du conflit, en 1984.


"La décision de la Cour européenne des droits de l'Homme ne va influencer en aucune façon la décision prise par un tribunal national et la volonté du parlement turc d'appliquer cette décision", a déclaré Bahceli aux journalistes.


Le parlement doit en effet entériner la condamnation à mort d'Ocalan, prononcée à l'issue de sa capture au Kenya.


La Turquie souhaite depuis plusieurs dizaines d'années rejoindre l'Union européenne, mais se heurte depuis son accession au statut de candidate à l'UE, en 1999, à la difficulté d'appliquer les réformes requises en matière de protection des droits de l'Homme.


Parmi ces réformes figurent, au premier plan, l'abolition de la peine capitale et la libéralisation de l'usage de la langue kurde.
Partager…

Données techniques

ID122
Type de document (code)depeche
TitreAnkara ne suivra pas la Cour européenne sur le verdict Ocalan
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication2 juin 2002
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsCour européenne des droits de l'homme, Reuters (auteur)
CondamnésAbdullah Ocalan
Mots-clefs
ZonegéosTurquie