Plan du site

L'un des suspects dans l'attentat de 2004 contre l'ambassade australienne à Djakarta condamné à mort

dépêche de presse du 13 septembre 2005 - Associated Press - AP
Pays :
Thème :
DJAKARTA - Un militant indonésien a été condamné à mort mardi pour complicité dans l'attentat suicide au camion piégé devant l'ambassade d'Australie à Djakarta qui avait tué dix personnes le 9 septembre 2004. C'est la peine la plus lourde prononcée à ce jour à la suite de l'attaque.

Selon le président du tribunal, le juge Roki Panjaitan, l'accusé, Iwan Darmawan, âgé de 30 ans, avait effectué des repérages autour de la représentation diplomatique à trois reprises avant l'attentat au camion piégé, il avait acheté les explosifs et contribué à convaincre le kamikaze de perpétrer cet attentat dont la majorité des victimes étaient des gardes ou des passants indonésiens. Le magistrat a répété les accusations contre al-Qaïda, organisation soupçonnée d'avoir financé l'attentat.

Iwan Darmawan, également connu sous le nom de Rois, était le principal des six suspects arrêtés dans l'enquête sur l'attentat. Trois d'entre eux ont déjà été condamnés à des peines allant de trois ans et demi à sept ans de prison. La peine de mort a été requise à l'encontre d'un quatrième.

L'attentat contre l'ambassade a été imputé par la police à la Jemaah Islamiyah, une organisation islamiste supposée liée à al-Qaïda qui est accusée d'être à l'origine des attentats de Bali en 2002 qui avaient tué 202 personnes, essentiellement des touristes étrangers, et de l'explosion à l'hôtel Marriott de Djakarta qui avait fait 12 morts en 2003.
Partager…

Données techniques

ID1539
Type de document (code)depeche
TitreL'un des suspects dans l'attentat de 2004 contre l'ambassade australienne à Djakarta condamné à mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication13 septembre 2005
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + terrorisme
ZonegéosIndonésie