Plan du site

Infirmières bulgares: Washington salue la décision de la justice libyenne

dépêche de presse du 25 décembre 2005 - Agence mondiale d'information - AFP
WASHINGTON - Les Etats-Unis ont salué dimanche la décision "positive" de la justice libyenne, qui a ordonné un nouveau procès dans l'affaire des cinq infirmières bulgares et du médecin palestinien, accusés d'avoir inoculé le virus du sida à des enfants libyens.

"Cette décision est un développement positif car elle lève le risque que la peine de mort soit appliquée", a déclaré un porte-parole du département d'Etat.

La cour suprême libyenne a "accepté le recours" des six accusés condamnés à mort le 6 mai 2004. Emprisonnés depuis près de sept ans, ils clament leur innocence et ont obtenu le soutien de l'Union européenne et des Etats-Unis.

"La communauté internationale travaille avec la Libye pour trouver une solution globale", a rappelé le porte-parole. "Comme nous l'avons déjà dit, nous pensons qu'un moyen devrait être trouvé pour permettre à ce personnel hospitalier de rentrer chez eux".

Un accord bulgaro-libyen annoncé vendredi prévoit la création d'un fonds de compensation international au bénéfice des enfants concernés et de leur famille, en partenariat avec l'Union Européenne, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.

"Les Etats-Unis compâtissent à la douleur des familles libyennes et continueront à soutenir les efforts pour leur porter assistance, notamment par le biais de ce nouveau fond international", a conclu le porte-parole du département d'Etat.
Partager…

Données techniques

ID1658
Type de document (code)depeche
TitreInfirmières bulgares: Washington salue la décision de la justice libyenne
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication25 décembre 2005
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsprocès + ressortissant étranger
ZonegéosBulgarie + Etats-Unis + Libye