Plan du site

Déclaration de la présidence au nom de l'Union européenne concernant le moratoire sur la peine de mort dans le New Jersey

P/06/16
déclaration du 25 janvier 2006 - Union européenne
Bruxelles

L'Union européenne se félicite vivement de la décision de l'Assemblée du New Jersey d'instaurer un moratoire sur les exécutions dans cet État.

L'Union européenne estime que l'abolition de la peine de mort contribue à renforcer la dignité humaine et à faire progresser le respect des droits de l'homme. Elle réaffirme que son objectif est d'œuvrer à l'abolition universelle de la peine de mort.

Aucun système judiciaire n'est à l'abri d'erreurs, même dans l'Union européenne. C'est une des raisons pour lesquelles la peine de mort a été abolie par l'ensemble des États membres de l'UE. Avec la peine de mort, les erreurs judiciaires se perpétuent et ne peuvent jamais être réparées.

La Bulgarie et la Roumanie, pays en voie d'adhésion, la Turquie, la Croatie* et l'ancienne République yougoslave de Macédoine*, pays candidats, l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine et la Serbie-Monténégro, pays du processus de stabilisation et d'association et candidats potentiels, l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège, pays de l'AELE membres de l'Espace économique européen, ainsi que l'Ukraine et la République de Moldavie se rallient à la présente déclaration.

*La Croatie et l'ancienne République yougoslave de Macédoine continuent à participer au processus de stabilisation et d'association.
Partager…

Données techniques

ID1720
Type de document (code)
TitreDéclaration de la présidence au nom de l'Union européenne concernant le moratoire sur la peine de mort dans le New Jersey
Description(non défini)
RéférenceP/06/16
Date de publication25 janvier 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsmoratoire
ZonegéosEtats-Unis + New Jersey