Plan du site

Etats-Unis: exécution par injection d'un condamné qui contestait la méthode

dépêche de presse du 27 janvier 2006 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
Marvin Bieghler
Un condamné a été exécuté vendredi par injection dans l'Indiana (nord) après le refus de la Cour suprême de se saisir de son affaire alors qu'il argumentait, comme un autre condamné qui a obtenu un répit, la cruauté de la méthode employée, a-t-on appris de source officielle.

"Marvin Bieghler a été exécuté cette nuit à 01H17, par injection", a indiqué vendredi à l'AFP la porte-parole de la prison, Java Ahmed.

"Il contestait la méthode, en estimant qu'elle était contraire à la Constitution", a-t-elle ajouté.

Marvin Bieghler, 58 ans, exécuté à Michigan, était condamné pour avoir tué Tommy Miller et son épouse enceinte, Kimberly Jane Miller, en 1981. Il avait toujours clamé son innocence, selon la Coalition nationale pour l'abolition de la peine de mort.

Le gouverneur de l'Etat de l'Indiana a refusé jeudi soir de lui accorder la clémence. Marvin Bieghler avait obtenu une suspension de son exécution par une Cour d'appel fédérale, qui a été annulée par la Cour suprême par six voix contre trois.

Il avait saisi la justice à la dernière minute, après une décision rendue la veille par la plus haute instance judiciaire des Etats-Unis. Celle-ci suspendait l'exécution en Floride (sud-est) d'un autre condamné, Clarence Hill.

Elle a bloqué l'exécution afin de se pencher sur la possibilité ou non pour des condamnés d'invoquer la Constitution - qui interdit les châtiments cruels et inhumains - pour contester les méthodes employées.

Mais la question de l'avocat de Clarence Hill était formulée de telle sorte que la Cour ne devrait a priori trancher qu'une question de droit: peut-on invoquer les droits constitutionnels pour contester une exécution?

Marvin Bieghler, lui, demandait à la Cour de dire très directement que la méthode était "cruelle et inhumaine".

Il est la quatrième personne exécutée depuis le début de l'année aux Etats-Unis, selon des données du Centre d'information sur la peine de mort, une organisation opposée à la peine capitale qui recense toutes les exécutions.
Partager…

Données techniques

ID1727
Type de document (code)depeche
TitreEtats-Unis: exécution par injection d'un condamné qui contestait la méthode
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication27 janvier 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésMarvin Bieghler
Mots-clefsexécution + méthode d'exécution
ZonegéosEtats-Unis + Indiana