Plan du site

Condamnation à la lapidation pour adultère au Nigeria

communiqué de presse du 20 août 2002 - Ministère des Affaires Etrangères français - France
Pays :
Thème :
Emetteur: Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et de la Francophonie
Thème: Politique | Gouvernement

Déclaration du porte-parole du Quai d'Orsay :

La France est vivement préoccupée par la confirmation par le Tribunal d'appel de Funtua de la condamnation à la lapidation de Mme Amina Lawal, reconnue coupable d'adultère. Nous appelons les autorités à la clémence.

La France et ses partenaires de l'Union européenne s'étaient réjoui en son temps de l'acquittement, le 25 mars, de Mme Safiya Husseini Tungar initialement condamnée pour les mêmes motifs.S'agissant de Mme Lawal, la Cour de première instance avait déjà reporté l'exécution de la sentence jusqu'en janvier 2004, pour lui permettre d'allaiter son enfant. Les procédures d'appel ne sont pas épuisées et les avocats de Mme Lawal ont annoncé leur intention de saisir la Cour d'appel de Katsina et au besoin, la Cour suprême nigériane.

Nous restons mobilisés sur cette affaire, à travers notamment notre ambassade au Nigeria de concert avec nos partenaires de l'Union européenne et nous souhaitons que l'affaire connaisse à terme le même heureux dénouement que celle de Mme Husseini Tungar.
Partager…

Données techniques

ID174
Type de document (code)communique
TitreCondamnation à la lapidation pour adultère au Nigeria
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication20 août 2002
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielleFrance
Documents parents
OrganisationsMinistère des Affaires Etrangères français (auteur)
CondamnésAmina Lawal
Mots-clefsadultère + femme + lapidation
ZonegéosFrance + Nigéria