Plan du site

Neuf condamnations à mort, dont celle de Zarqaoui, pour un projet d'attentat chimique en Jordanie

dépêche de presse du 15 février 2006 - Associated Press - AP
Pays :
Thème :
AMMAN -- Un tribunal militaire jordanien a prononcé mercredi neuf condamnations à mort, dont quatre par contumace y compris contre le chef d'Al-Qaïda en Irak Abou Moussab al-Zarqaoui, pour un complot en vue de commettre des attaques à l'arme chimique qui auraient pu faire des milliers de morts à Amman.

"L'organisation de Ben Laden grandit, et nous reviendrons!", ont hurlé les condamnés après la sentence, accusant les juges d'être des "tyrans", "à la solde des juifs".

Il s'agissait de la troisième condamnation à mort contre Zarqaoui, terroriste d'origine jordanienne, déjà condamné à la peine capitale pour l'assassinat en 2002 du diplomate américain Lawrence Foley et pour une tentative d'attentat-suicide sur la frontière irako-jordanienne en 2004.

Le chef présumé du complot, Azmi al-Jayousi, et quatre autres accusés étaient eux présents dans le box lors de leur condamnation pour cette tentative d'attentat, déjouée en 2004 par les services secrets jordaniens. Deux des 13 inculpés ont été condamnés à des peines de prison allant de un à trois ans, et deux autres ont été acquittés.

L'un de ces derniers, un Syrien, a été accusé d'être un informateur par ses co-inculpés, qui ont menacé de le tuer.

Les 13 hommes, Jordaniens, Syriens et Palestiniens, étaient poursuivis pour conspiration en vue d'attaques terroristes à l'arme chimique qui auraient pu faire des milliers de morts. Parmi les cibles figuraient le quartier général des services de renseignements à Amman, ainsi que l'ambassade des Etats-Unis et plusieurs responsables de l'armée et des services de renseignement.

Huit d'entre eux ont été accusés d'appartenir aux "Kataeb al-Tawhid" (Bataillons de l'Unité de la foi"), groupe auparavant inconnu qui serait dirigé par Zarqaoui et lié à Al-Qaïda.
Partager…

Données techniques

ID1745
Type de document (code)depeche
TitreNeuf condamnations à mort, dont celle de Zarqaoui, pour un projet d'attentat chimique en Jordanie
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication15 février 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + contumace + terrorisme
ZonegéosJordanie