Plan du site

Massacre du Gujarat en 2002: trois islamistes condamnés à mort

dépêche de presse du 1 juillet 2006 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
NEW DELHI - La justice indienne a condamné à mort samedi trois islamistes reconnus coupables d'avoir organisé le massacre de 29 fidèles hindous dans un temple du Gujarat (ouest) le 24 septembre 2002, le pire attentat de ce genre perpétré dans le pays.

Adam Suleman Ajmeri, Abdul Kayum et Mohammed Hussain Mansuri, tous trois islamistes du Cachemire, ont été reconnus "directement responsables" des exécutions, ont précisé des sources judiciaires à l'agence Press Trust of India.

Un quatrième militant a été condamné à la prison à vie tandis que deux autres ont écopé respectivement de dix et cinq ans de prison.

Le 24 septembre 2002, deux islamistes puissamment armés et déguisés en militaires avaient pénétré dans le temple hindou d'Akshardham, dans la ville de Gandhinagar, avant d'ouvrir le feu à l'arme automatique et de lancer des grenades sur une foule d'un millier et demi de fidèles.

Les assaillants avaient été tués après une nuit de combats contre un commando de l'armée indienne, dont deux membres avaient également trouvé la mort.

Le groupe islamiste Tehreeq-e Qasas avait revendiqué l'attaque, disant qu'elle constituait des représailles aux émeutes anti-musulmanes qui avaient fait deux milliers de morts dans le même Etat du Gujarat, en février 2002.

Ajmeri, Mansuri et Kayum avaient été arrêtés au Cachemire, Etat indien à majorité musulmane où sévit une rébellion islamiste.
Partager…

Données techniques

ID1940
Type de document (code)depeche
TitreMassacre du Gujarat en 2002: trois islamistes condamnés à mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication1 juillet 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + terrorisme
ZonegéosInde