Plan du site

La première exécution en Dakota du sud depuis 59 ans suspendue pour raisons juridiques

dépêche de presse du 30 août 2006 - Associated Press - AP
Thème :
Elijah Page
Le gouverneur de Dakota du Sud a suspendu mardi ce qui aurait été la première exécution d'un condamné à mort dans cet Etat depuis 59 ans, estimant que la législation étatique détaillant les procédés d'injection létale est caduque.

Le gouverneur Mike Rounds a arrêté l'exécution quelques heures seulement avant qu'Elijah Page, 24 ans, devait être mis à mort, à 22h locales (3h GMT). Le jeune homme avait lui-même demandé la peine capitale pour avoir torturé un homme à mort, en 2000.

Selon M. Rounds et son ministre de la justice, Larry Long, une loi datant de 1984 exige que les condamnés à mort soient exécutés par une injection de deux drogues, alors que la combinaison de référence comprend actuellement trois produits. Les personnes amenées à administrer cette dernière combinaison au condamné auraient donc pu faire l'objet de poursuites, a soutenu M. Rounds.

Il a précisé que la suspension de l'exécution resterait en place jusqu'au 1er juillet 2007, ce qui laisserait le temps au pouvoir législatif de mettre la dite loi à jour lors de la prochaine session.
Partager…

Données techniques

ID1968
Type de document (code)depeche
TitreLa première exécution en Dakota du sud depuis 59 ans suspendue pour raisons juridiques
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication30 août 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsReprise des exécutions capitales dans le Dakota du Sud, aux Etats-Unis
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
CondamnésElijah Page
Mots-clefsméthode d'exécution + sursis
ZonegéosDakota du sud + Etats-Unis