Plan du site

L'UE regrette l'exécution de trois catholiques en Indonésie

dépêche de presse du 22 septembre 2006 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
HELSINKI - L'Union européenne a exprimé ses "regrets" après l'exécution de trois catholiques en Indonésie et a demandé à Jakarta de rétablir un moratoire sur la peine de mort, selon un communiqué vendredi de la présidence finlandaise de l'UE.

"Réaffirmant la position de principe de l'UE contre la peine de mort et rappelant que l'UE en a fait part aux autorités indonésiennes à plusieurs reprises, la présidence exprime ses regrets quant à ces exécutions", a indiqué le communiqué.

Les trois catholiques indonésiens, condamnés à la peine de mort pour incitation à la violence contre des musulmans en 2000-2001, ont été fusillés vendredi dans la province de Sulawesi Centre. Des manifestations de catholiques ont éclaté dans l'Est du pays après ces exécutions.

"La présidence espère" que l'Indonésie envisagera "l'abolition de la peine de mort", a ajouté le communiqué, et que "l'abolition sera inscrite dans la loi".

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID2005
Type de document (code)depeche
TitreL'UE regrette l'exécution de trois catholiques en Indonésie
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication22 septembre 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur), Union européenne
Condamnés
Mots-clefsexécution
ZonegéosIndonésie