Plan du site

Un an de moratoire "de facto" sur la peine de mort au Japon...

ACTU du 26 septembre 2006
Pays :
De fin octobre 2005 au 26 septembre 2006, durant toute la durée de ses fonctions de ministre de la Justice, Seiken Sugiura a refusé de signer des ordres d'exécution.
Il avait indiqué au moment de sa prise de fonction au ministère japonais de la justice qu'il ne pourrait pas le faire en raison de ses convictions personnelles.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID2018
Type de document (code)actu
TitreUn an de moratoire "de facto" sur la peine de mort au Japon...
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication26 septembre 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
Condamnés
Mots-clefsmoratoire
ZonegéosJapon