Plan du site

Peine de mort: Les autorités interdisent une manifestation abolitionniste

dépêche de presse du 10 octobre 2006 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
RABAT - Les autorités marocaines ont interdit une manifestation des partisans de l'abolition de la peine de mort, qui devait se tenir mardi soir devant le Parlement à Rabat, a indiqué à l'AFP un des organisateurs.

"Nous avons été informés par la police de cette interdiction en arrivant sur place alors que cette démonstration pacifique s'inscrivait dans le cadre de la journée internationale contre la peine de mort", a affirmé le coordonnateur du collectif contre la peine capitale Ben Abdelsalam Abdelilal.

"Nous allons protester auprès des organisations internationales et poursuivre en justice les autorités", a-t-il ajouté.

Des forces de l'ordre avaient pris position sur le terre-plein en face du Parlement sur la principale avenue de la ville, a constaté un journaliste.

Le Maroc, qui n'applique plus la peine de mort depuis 1994, continue à condamner des Marocains à la peine capitale.

Actuellement, 127 prisonniers marocains, dont cinq femmes, sont dans les cellules des condamnés à mort. Deux d'entre eux ont été condamnés en 2006.

Trente six articles du code pénal prévoient la peine de mort et 563 crimes sont passibles de cette sentence.

Une proposition de loi visant l'abolition de la peine capitale a été déposée le 26 mai par des députés au Parlement mais ils doivent faire face aux partisans de cette sentence qui est prévue dans le Coran et que certains considèrent comme necessaire au maintien de l'ordre public.
Partager…

Données techniques

ID2036
Type de document (code)depeche
TitrePeine de mort: Les autorités interdisent une manifestation abolitionniste
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication10 octobre 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsmanifestation + projet de loi
ZonegéosMaroc