Plan du site

Le Rwanda envisage d'abolir la peine de mort pour tous les crimes

dépêche de presse du 12 octobre 2006 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
KIGALI, 12 oct 2006 (AFP) - Le parti au pouvoir au Rwanda, le Front patriotique rwandais (FPR), envisage de faire voter une loi abolissant la peine de mort dans ce pays, y compris pour les personnes condamnées pour leur implication dans le génocide de 1994, a annoncé jeudi le FPR.

La formation du président rwandais Paul Kagame, qui a mis fin aux massacres, s'est prononcée en faveur de l'abolition de la peine capitale "pour tous les crimes", lors d'une réunion de son bureau politique présidée par M. Kagame.

"Nous avons mené des débats approfondis au sein du parti et nous sommes tombés d'accord sur le fait que la peine capitale ne sert à rien au Rwanda et que nous ne perdrions rien en l'abolissant", a expliqué le porte-parole du FPR, Servilien Sebasoni, lors d'un point de presse jeudi à Kigali.

Des experts travaillent en ce moment sur le texte d'une loi qui sera "débattue très bientôt", a-t-il précisé.

"Nous espérons que tous les députés et les sénateurs du FPR voteront en faveur de l'abolition de la peine de mort", a-t-il ajouté.

Le FPR contrôle plus de 70% des deux chambres du Parlement.

La plus importante association de survivants du génocide, Ibuka, s'est refusée dans l'immédiat à commenter cette information. "Nous ferons part de notre position après avoir examiné cette décision", a simplement déclaré à l'AFP le porte-parole d'Ibuka, Benoît Kaboyi.

L'existence de la peine de mort au Rwanda constitue l'un des principaux obstacles empêchant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) - chargé de rechercher et juger les principaux responsables du génocide - de transférer les dossiers des accusés de génocide pour jugement au Rwanda.

Plus de 600 condamnés se trouvent actuellement dans le couloir de la mort au Rwanda pour leur implication dans le génocide. Depuis le début des procès des génocidaires présumés, le Rwanda a appliqué une seule fois la peine capitale lorsque 22 condamnés pour génocide ont été tués par un peloton d'exécution en 1998.

Le génocide de 1994 au Rwanda a fait, selon l'ONU, près de 800.000 morts, essentiellement parmi les Tutsis.
Partager…

Données techniques

ID2052
Type de document (code)depeche
TitreLe Rwanda envisage d'abolir la peine de mort pour tous les crimes
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication12 octobre 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe gouvernement rwandais enclenche un processus législatif pour l'abolition de la peine capitale pour tous les crimes
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsprojet de loi + volonté d'abolition
ZonegéosRwanda