Plan du site

La présidence de l'UE contre l'application de la peine de mort

dépêche de presse du 5 novembre 2006 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Helsinki - La présidence finlandaise de l'UE a appelé dimanche dans un communiqué l'Irak à ne pas appliquer la peine de mort, prononcée à l'encontre de l'ancien président irakien Saddam Hussein.

«La présidence rappelle la position de l'Union européenne contre la peine de mort. L'UE est opposée à la peine capitale dans tous les cas et dans toutes les circonstances et appelle à ne pas l'appliquer dans le cas présent», déclare la présidence.

«Au cours des dernières années, l'Union européenne a condamné de manière systématique les violations extrêmement graves des droits de l'homme et du droit humanitaire international commises par le régime de Saddam Hussein», rappelle-t-elle néanmoins.

Saddam Hussein a été condamné à mort par pendaison dimanche par le Haut tribunal pénal irakien pour sa responsabilité dans l'exécution de 148 habitants chiites du village de Doujaïl dans les années 1980, en représailles à un attentat contre son convoi.

Deux autres condamnations à mort ont été prononcées, l'une contre un demi-frère de Saddam, Barzan al-Tikriti, patron des renseignements au moment des faits, l'autre contre l'ancien président du tribunal révolutionnaire, Awad Ahmed al-Bandar.

L'ancien vice-président, Taha Yassine Ramadan, a été condamné à la prison à vie.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID2085
Type de document (code)depeche
TitreLa présidence de l'UE contre l'application de la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication5 novembre 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur), Union européenne
CondamnésSaddam Hussein
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosIrak