Plan du site

Le Vatican condamne la peine de mort de Saddam Hussein

dépêche de presse du 28 décembre 2006 - Associated Press - AP
Pays :
Thèmes :
ROME (AP) - Un haut responsable du Vatican a condamné jeudi la peine capitale de Saddam Hussein, reconnaissant les crimes de l'ex-raïs, mais soulignant que la peine de mort va à l'encontre des enseignements de l'Église catholique.

Le cardinal Renato Martino, le haut prélat en charge des questions de justice au Vatican et ancien nonce apostolique aux Nations unies, estime dans une interview accordée à La Repubblica que l'exécution de Saddam Hussein revient à punir «un crime par un autre crime» et exprime l'espoir que la sentence ne sera pas exécutée.

Mgr Martino réitère par ailleurs la ferme opposition du Vatican à la peine de mort, expliquant que la vie devait être préservée de ses débuts à sa fin «naturelle».

«La peine de mort n'est pas une mort naturelle. Et personne ne doit donner la mort, pas même l'État », souligne Mgr Martino.

Mardi, la cour d'appel irakienne a confirmé la peine de mort prononcée en novembre dernier contre Saddam Hussein. Cette sanction étant irrévocable, selon la présidence irakienne, l'ancien dictateur doit être pendu dans les 30 jours pour le massacre de 148 chiites à Doujaïl en 1982.
Partager…

Données techniques

ID2123
Type de document (code)depeche
TitreLe Vatican condamne la peine de mort de Saddam Hussein
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication28 décembre 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
CondamnésSaddam Hussein
Mots-clefspape
ZonegéosIrak + Italie