Plan du site

Réaction du Président de l'APCE à la condamnation à mort des infirmières et du médecin en Libye

804(2006)
communiqué de presse du 19 décembre 2006 - Conseil de l'Europe
Communiqué de presse - 804(2006)

Strasbourg, 19.12.2006 – René van der Linden, Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), a déclaré aujourd'hui, en réaction à la décision de la justice libyenne :

« Je suis profondément consterné par cette décision qui va à l'encontre de faits tangibles présentés par des experts neutres, prouvant que les infirmières et le médecin sont innocents, comme l'Assemblée le soutient de longue date.

Le décès des enfants contaminés est un terrible malheur, mais l'exécution d'autres innocents - venus en Libye pour soigner des malades et sauver des vies - serait une terrible injustice.

Je demande aux autorités libyennes de ne pas faire exécuter ces peines capitales et de libérer immédiatement les infirmières et le médecin.

Je demande aussi à la communauté internationale de faire tout son possible à cet effet.»
Partager…

Données techniques

ID2136
Type de document (code)communique
TitreRéaction du Président de l'APCE à la condamnation à mort des infirmières et du médecin en Libye
Description(non défini)
Référence804(2006)
Date de publication19 décembre 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe président de l'APCE réclame la libération du personnel médical condamné à mort en Libye, Libye : les infirmières bulgares et le médecin palestinien à nouveau condamnés à mort
OrganisationsConseil de l'Europe (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosBulgarie + Libye + Palestine