Plan du site

Au nom de l'UE, la Finlande condamne l'arrêt de mort contre le personnel médical en Libye

dépêche de presse du 19 décembre 2006 - Ria Novosti
Pays :
Thème :
HELSINKI, 19 décembre - RIA Novosti. La Finlande qui assure à présent la présidence tournante à l'Union européenne (UE) a condamné mardi au nom de l'UE l'arrêt de mort prononcé en Libye contre cinq infirmières bulgares et un médecin palestinien, rapporte RIA Novosti, se référant au MAE de la Finlande.

Le ministère des Affaires étrangères de la Finlande espère que la justice libyenne reviendra sur sa décision et qu'une solution humaine sera finalement trouvée, a notamment déclaré Mme Riitta Swan du Département du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord au ministère finlandais des Affaires étrangères.

Dans sa déclaration officielle au nom de l'Union européenne et publiée par le ministère finlandais des Affaires étrangères, la Finlande, en tant que président de l'UE, exprime sa préoccupation face aux preuves sur la base desquelles le verdict a été prononcé, ainsi que face au traitement infligé aux accusés au cours du procès.

"L'Union européenne est contre la peine de mort dans tous les cas et dans n'importe quelles circonstances. En tant que pays-président de l'UE, la Finlande attend un jugement plus équitable et plus humain", lit-on en substance dans le document.

Mardi, la Cour Suprême de la Libye a condamné à mort cinq infirmières bulgares et un médecin palestinien. Tous les six ont été reconnus coupables d'avoir inoculé en 1999 le virus du sida à plus de 400 enfants dans la ville libyenne de Benghazi. Les accusés clament toujours leur innocence et affirment que leurs aveux ont été extorqués sous la torture.
Partager…

Données techniques

ID2145
Type de document (code)depeche
TitreAu nom de l'UE, la Finlande condamne l'arrêt de mort contre le personnel médical en Libye
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication19 décembre 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLibye : les infirmières bulgares et le médecin palestinien à nouveau condamnés à mort
OrganisationsRia Novosti (auteur), Union européenne
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + ressortissant étranger
ZonegéosFinlande + Libye