Plan du site

Appel de Louise Arbour contre de nouvelles exécutions en Irak

dépêche de presse du 3 janvier 2007 - Reuters
Pays :
GENEVE (Reuters) - Quatre jours après l'exécution de Saddam Hussein, Louise Arbour, haut commissaire de l'Onu aux droits de l'homme, a exhorté mercredi les autorités irakiennes à ne pas exécuter deux anciens responsables de son régime.

Elle avait également appelé Bagdad à ne pas exécuter l'ancien président irakien. Mais le gouvernement irakien n'avait pas tenu compte de cet appel.

Elle a précisé qu'elle avait demandé directement au président irakien Djalal Talabani de ne pas autoriser l'exécution du demi-frère de Saddam Hussein et ancien chef des renseignements Barzan al Tikriti et celle d'Aouad al Bander, un ancien juge.

"Le droit international n'autorise la peine de mort que comme une mesure exceptionnelle pouvant être décidée dans un cadre légal étroit", a dit Arbour.

Elle a ajouté que les réserves qu'elles avait pour l'équité du procès de Saddam Hussein valaient également pour ceux de ces deux anciens responsables du régime irakien.

Le nouveau secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, a fait l'objet de critiques pour ne pas avoir condamné l'exécution de Saddam Hussein.
Partager…

Données techniques

ID2166
Type de document (code)depeche
TitreAppel de Louise Arbour contre de nouvelles exécutions en Irak
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication3 janvier 2007
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution de Saddam Hussein en Irak
OrganisationsOrganisation des Nations Unies, Reuters (auteur), Secrétaire général des Nations Unies
CondamnésSaddam Hussein
Mots-clefsréactions internationales
ZonegéosIrak