Plan du site

Déclaration de la Présidence sur les exécutions prévues en Irak

déclaration du 5 janvier 2007 - Union européenne
Pays :
"Le gouvernement iraquien a l'intention d'exécuter Barzan Ibrahim Al-Tikriti, ancien chef d'un des services de renseignement de Saddam Hussein, et Awad Hamed Al-Bandar, ancien président du tribunal révolutionnaire. La présidence rappelle la position adoptée depuis longtemps par l'UE au sujet de la peine de mort. L'UE est opposée à la peine capitale en toutes circonstances.

Ces deux hommes étaient de hauts représentants du régime de Saddam Hussein, qui a brutale¬ment opprimé les Iraquiens pendant des décennies. Des milliers d'innocents ont été tués et torturés, et nombreux sont ceux qui ont disparu sans laisser de traces.

Le peuple iraquien mérite un avenir meilleur. Pour cela, il sera déterminant de rassembler toutes les parties de la société iraquienne, indépendamment de leur appartenance ethnique et religieuse. Faire la lumière sur les crimes perpétrés sous l'ancien régime peut être une contri¬bution importante à la réconciliation et au dialogue national en Iraq. La présidence rappelle que pour parvenir à ce grand objectif, la poursuite de ces crimes doit respecter les principes d'une justice équitable."
Partager…

Données techniques

ID2179
Type de document (code)
TitreDéclaration de la Présidence sur les exécutions prévues en Irak
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication5 janvier 2007
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsBerlin souligne l'opposition de l'UE à la peine de mort avant deux exécutions programmées en Irak
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefs
ZonegéosIrak