Plan du site

Irak: Saddam Hussein amnistie les détenus et condamnés

dépêche de presse du 20 octobre 2002 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
BAGDAD (AFP) - Le président Saddam Hussein a annoncé dimanche une amnistie pour les Irakiens détenus ou condamnés, y compris pour des raisons politiques, cinq jours après son plébiscite pour un mandat de sept ans, alors que Washington menace de renverser son régime.

L'amnistie, annoncée dans un communiqué du Conseil de commandement de la révolution (CCR, la plus haute instance dirigeante) que préside Saddam Hussein, a été aussitôt appliquée.

Les chaînes de télévision irakiennes ont montré des dizaines de prisonniers quittant leur lieu d'incarcération, aux cris de : "Par notre âme, par notre sang, nous nous sacrifions pour toi !" pour saluer la décision du chef de l'Etat.

"Le CCR proclame une grâce totale, globale et définitive pour tout citoyen condamné ou détenu pour des raisons politiques ou tout autre raison, qu'il se trouve à l'intérieur ou à l'extérieur du pays", selon le texte du communiqué lu à la télévision d'Etat par le ministre de l'Information Mohammad Saïd Al-Sahhaf.

L'amnistie s'applique "à tous les prisonniers en fuite ou détenus pour leur attitude négative à l'égard du service militaire ou pour des raisons juridique, sociale ou financière", selon le texte du CCR, que préside le chef de l'Etat.

Elle concerne aussi "les détenus et ceux qui sont en fuite pour des raisons politiques ou toute autre raison, y compris les condamnés à mort et les détenus qui encourent la peine capitale, qu'ils soient à l'intérieur ou à l'extérieur de l'Irak", précise le texte.

"Les prisonniers et les détenus pourraient être libérés immédiatement à l'exception de ceux qui ont été condamnés ou détenus pour meurtre. Ceux-ci ne peuvent être relâchés que s'ils obtiennent le pardon des familles des victimes ou s'ils remboursent leur dette contractée auprès du gouvernement ou de particuliers", selon le texte.

Cité par le communiqué, le président Saddam Hussein a appelé ses concitoyens à la clémence, leur recommandant "de surmonter leur ressentiment et de régler leurs problèmes à l'amiable". "Vous formez une seule famille", a dit le chef de l'Etat à l'adresse de ses concitoyens.

"Ce geste généreux intervient par considération à l'attitude du peuple irakien lors du référendum", a indiqué à la presse le ministre de l'Intérieur, Mahmoud Ziab Al-Ahmad.

Il se référait au référendum au cours duquel le président Saddam Hussein a été reconduit, à 100 % des voix, pour un nouveau mandat de sept ans. Aucune indication n'a été fournie sur le nombre des prisonniers en Irak. L'amnistie devrait vider les prisons en Irak des prisonniers et détenus irakiens "dans 48 heures", a indiqué à la presse le directeur de la prison d'Abou Ghrib, l'un des plus grands centres d'incarcération à Bagdad.

L'amnistie s'applique également aux prisonniers arabes en Irak, à l'exception de ceux détenus pour espionnage au profit d'Israël ou des Etats-Unis, selon un autre communiqué du CCR. Cette mesure est destinée à resserrer les rangs des Irakiens au moment où le pays redoute une intervention militaire américaine.

"Le prochaine étape sera axée sur la poursuite de l'oeuvre de construction et la défense des acquis face aux menaces étrangères, notamment celles des Etats-Unis", a déclaré à l'AFP Saad Kassem Hammoudi, responsable du parti Baas, au pouvoir à Bagdad.

Face aux menaces des Etats-Unis de renverser le régime irakien, qu'ils accusent de développer des armes de destruction massive, Bagdad a multiplié les mesures pour ôter tout prétexte que pourrait utiliser Washington pour justifier une attaque militaire.

"Fort de la confiance du peuple, la direction irakienne va adresser une série de messages aux plans intérieur mais aussi régional et international", a estimé l'analyste irakien Abdel Wahab Al-Qassab du centre d'Etudes politiques à l'université de Bagdad.
Partager…

Données techniques

ID219
Type de document (code)depeche
TitreIrak: Saddam Hussein amnistie les détenus et condamnés
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication20 octobre 2002
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscommutation de peine + président
ZonegéosIrak