Plan du site

Etats-Unis: mobilisation contre l'exécution d'un condamné peut-être innocent

dépêche de presse du 9 juillet 2007 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
WASHINGTON (AFP) - Un comité de soutien et plusieurs associations de lutte contre la peine capitale ont lancé un mouvement de mobilisation contre l'exécution prévue le 17 juillet en Georgie (sud-est) d'un condamné à mort noir qui clame son innocence.

Troy Davis a été reconnu coupable de la mort d'un policier blanc de 27 ans, abattu lors d'une altercation une nuit d'août 1989 sur un parking à Savannah. Mais depuis le procès, la plupart des témoins à charge ont déclaré avoir menti, souvent sous la pression de la police.

L'un des témoins a ainsi expliqué qu'il n'avait pas pu distinguer le visage du tireur dans la pénombre, mais qu'après des heures de garde à vue, il avait signé un procès-verbal dénonçant Troy Davis alors qu'il ne savait pas lire. Plusieurs autres témoignages évoquent aussi un autre homme comme le tireur.

Tous les recours de Troy Davis, âgé aujourd'hui de 38 ans, ont été rejetés, essentiellement en raison d'un vice de procédure lié aux pouvoirs respectifs de la justice fédérale et de celle de l'Etat.

Le 28 juin, la Cour suprême américaine a refusé d'intervenir, et la date du mardi 17 juillet a été fixée pour l'exécution.

Un comité de soutien, qui anime depuis des années un site internet (www.troyanthonydavis.org), a lancé une pétition et Amnesty International a appelé ses militants à écrire au comité des grâces de Georgie, qui doit examiner le 16 juillet au matin une requête des avocats du condamné.

"Il est choquant qu'en plus de 12 ans d'appels, aucun tribunal n'ait accepté de tenir une audience sur les pressions de la police, ou de prendre en considération les rétractations de témoignages", a ainsi écrit l'archevêque et prix Nobel de la paix Desmond Tutu, estimant qu'une exécution dans ces conditions lui paraissait "profondément perturbante".
Partager…

Données techniques

ID2428
Type de document (code)depeche
TitreEtats-Unis: mobilisation contre l'exécution d'un condamné peut-être innocent
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication9 juillet 2007
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsTroisième sursis à quelques jours de son exécution pour Troy Davis, aux Etats-Unis
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdoutes sur la culpabilité
ZonegéosEtats-Unis