Plan du site

Le Président de l'APCE qualifie d'inacceptable l'opposition polonaise à une Journée européenne contre la peine de mort

582(2007)
communiqué de presse du 7 septembre 2007 - Conseil de l'Europe
Pays :
Thème :
Strasbourg, 07.09.2007 – Le Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), René van der Linden, a qualifié aujourd'hui d'«inacceptable» l'opposition polonaise à une Journée européenne contre la peine de mort, et a condamné la position du Gouvernement polonais.

« Avec cette position, le Gouvernement polonais empêche d'autres Etats membres de l'Union européenne d'adresser un signal clair à tous les pays qui continuent d'appliquer la peine capitale dans le monde. Il en va de même pour les 47 Etats membres du Conseil de l'Europe, organisation qui marque 10 années en tant que zone exempte de peine de mort.

L'application de la peine de mort représente un acte de torture et une peine inhumaine ou dégradante au sens de l'article 3 de la Convention européenne des Droits de l'Homme. La volonté de décréter un moratoire immédiat concernant les exécutions et d'abolir la peine de mort est devenue une condition préalable pour pouvoir adhérer à l'organisation », a indiqué le Président de l'APCE.

M. van der Linden a rappelé qu'il y a un an, la Ligue des familles polonaises avait appelé à la réintroduction de la peine de mort, pétition qui avait alors reçu le soutien du Président Kaczynski. « L'APCE continuera à suivre de près la situation en Pologne », a-t-il conclu.
Partager…

Données techniques

ID2504
Type de document (code)communique
TitreLe Président de l'APCE qualifie d'inacceptable l'opposition polonaise à une Journée européenne contre la peine de mort
Description(non défini)
Référence582(2007)
Date de publication7 septembre 2007
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsConseil de l'Europe (auteur), Union européenne
Condamnés
Mots-clefsmanifestation
ZonegéosPologne