Plan du site

Un Égyptien décapité en Arabie pour sorcellerie

dépêche de presse du 2 novembre 2007 - Agence mondiale d'information - AFP
Riyad - Un Égyptien, reconnu coupable de pratiques de sorcellerie, a été décapité au sabre vendredi en Arabie saoudite, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Moustafa Ibrahim a été exécuté à Riyad après avoir été reconnu coupable de pratiques de sorcellerie, d'adultère et après avoir reconnu avoir «insulté le Coran en le mettant dans les toilettes», a affirmé le ministère dans un communiqué cité par l'agence officielle SPA.

Il s'agit d'un des rares cas d'exécution pour de telles accusations qui ne conduisent pas nécessairement à la peine capitale en Arabie saoudite, un royaume ultra-conservateur qui applique strictement la charia (loi islamique).

Cette nouvelle décapitation porte à 141 le nombre des personnes exécutées dans le royaume depuis le début de l'année.
Partager…

Données techniques

ID2624
Type de document (code)depeche
TitreUn Égyptien décapité en Arabie pour sorcellerie
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication2 novembre 2007
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution en Arabie Saoudite d'un Egyptien condamné à mort pour sorcellerie
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscharia + exécution + ressortissant étranger + sorcellerie
ZonegéosArabie Saoudite + Egypte