Plan du site

[position de la France] Peine de mort en Iran

communiqué de presse du 26 juillet 2007 - Ministère des Affaires Etrangères français - France
Pays :
La France, qui, comme ses partenaires européens, s'oppose à la peine de mort en toutes circonstances et en tous lieux, condamne l'exécution de douze citoyens iraniens survenue le 22 juillet.

La France relève avec une préoccupation particulière qu'un officiel iranien avait annoncé le 10 juillet que l'orientation sexuelle des condamnés figurait parmi les chefs d'inculpation.

Ces condamnations et ces exécutions viennent s'ajouter à la lapidation pour adultère d'un homme le 5 juillet et pourraient annoncer d'autres exécutions.

A la demande de Mme Rama Yade, secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères et aux Droits de l'Homme, le chargé d'affaires iranien à Paris a été convoqué au ministère des Affaires étrangères et européennes le 26 juillet 2007. Nous lui avons marqué notre extrême préoccupation et rappelé :

- notre opposition à la peine de mort en toutes circonstances,

- notre engagement en faveur de son abolition universelle,

- notre attachement au respect, par les autorités iraniennes, de leur moratoire de 2002 sur les lapidations,

- notre appel à ce qu'aucune autre condamnation à la lapidation ne soit exécutée.
Partager…

Données techniques

ID2687
Type de document (code)communique
Titre[position de la France] Peine de mort en Iran
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication26 juillet 2007
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielleFrance
Documents parents
OrganisationsMinistère des Affaires Etrangères français (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + exécution + lapidation
ZonegéosFrance + Iran