Plan du site

Le Président de l'APCE salue la proposition de parlementaires japonais pour un moratoire sur les exécutions

communiqué de presse du 12 février 2008 - Conseil de l'Europe
Pays :
Strasbourg, 12.02.2008 - Lluís Maria de Puig, Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), a salué chaleureusement la proposition formulée par un groupe multipartite de députés japonais, visant à mettre en place un moratoire de quatre ans sur les exécutions.

" Si la peine de mort n'est pas justice, les pendaisons qui sont intervenues sans préavis et dans le plus grand secret au Japon font particulièrement froid dans le dos, et un terme devrait être mis à cette sinistre procédure depuis longtemps. J'invite avec la plus grande fermeté le Parlement japonais à adopter cette proposition " a déclaré le Président.

" En janvier, notre Assemblée a une fois encore appelé de ses vœux un tel moratoire au Japon, qui bénéficie du statut d'observateur auprès du Conseil de l'Europe. Par expérience, nous savons que la pression parlementaire peut jouer un rôle majeur dans nos Etats membres pour faire évoluer l'opinion publique. "

Il n'y a plus d'exécution dans aucun des 47 Etats membres du Conseil de l'Europe.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID2757
Type de document (code)communique
TitreLe Président de l'APCE salue la proposition de parlementaires japonais pour un moratoire sur les exécutions
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication12 février 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsDes parlementaires japonais proposent un moratoire sur les exécutions capitales
OrganisationsConseil de l'Europe (auteur)
Condamnés
Mots-clefsmoratoire + parlement + projet de loi
ZonegéosJapon