Plan du site

Peine capitale en Russie: les abolitionnistes ont peu de chance de gagner (vice-président de la Douma)

dépêche de presse du 22 janvier 2008 - Ria Novosti
Pays :
MOSCOU, 22 janvier - RIA Novosti. Un éventuel vote à la Douma sur l'abolition de la peine capitale - celle-ci fait l'objet d'un moratoire depuis 1996 - risque d'échouer, affirme le premier vice-président de la chambre basse du parlement russe Oleg Morozov (Russie unie).

C'est en ces termes que le député a commenté les propos de certains représentants de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) sur la nécessité de l'abolition "de jure" de la peine de mort en Russie.

"Mais qu'est qui compte le plus pour vous, messieurs les Européens, le fait que nous n'appliquions de facto plus la peine capitale ou un possible échec du vote sur cette question?" s'est interrogé le député russe dans un entretien avec des journalistes mardi.

M. Morozov a conseillé à "l'Europe" d' "accepter le fait que nous n'appliquions pas la peine de mort et que, pour différentes raisons, nous ne soumettions pas encore cette question au vote".

Le député estime que toute consultation populaire montrera que neuf Russes sur dix se prononcent pour l'application de ce châtiment.
Partager…

Données techniques

ID2760
Type de document (code)depeche
TitrePeine capitale en Russie: les abolitionnistes ont peu de chance de gagner (vice-président de la Douma)
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication22 janvier 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsConseil de l'Europe, Ria Novosti (auteur)
Condamnés
Mots-clefsopinion publique + parlement + volonté d'abolition
ZonegéosRussie