Plan du site

Iran: le pouvoir judiciaire annule le verdict d'exécution d'une femme

dépêche de presse du 13 février 2008 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Le chef du pouvoir judiciaire iranien a annulé le verdict de peine de mort à l'encontre d'une femme reconnue coupable du meurtre de l'épouse d'un ancien champion de football iranien, avec lequel elle entretenait une relation amoureuse, a dit son avocat à l'AFP mercredi.

"Le verdict a été annulé sur la forme et le fond après des enquêtes", a dit maître Abdolsamad Khoramshahi.

"L'ayatollah Mahmoud Hachémi Shahroudi a annulé le verdict contre Shahla Jahed, en décrétant qu'il est contraire à la loi et à la charia (la loi islamique)", a rapporté pour sa part le quotidien Etemad.

Shahla Jahed avait été condamnée à la pendaison en juin dernier, pour le meurtre prémédité en juin 2002 de Laleh Saharkhizan, la femme de l'ex-joueur vedette Nasser Mohammad Khani.

La condamnée entretenait avec M. Khani une relation régulière et secrète mais légale. Les deux avaient conclu une forme de mariage temporaire propre à l'islam chiite, le sigheh, qui permet une union allant de quelques heures à plusieurs dizaines d'années.

L'ayatollah Sharoudi a ordonné une nouvelle enquête dans l'affaire, "compte tenu des erreurs de procédure" ayant mené à la condamnation de madame Jahed, a écrit Etemad.

M. Khani, une étoile du football iranien dans les années 1980 devenue ensuite entraîneur du club Persépolis de Téhéran, se trouvait en entraînement en Allemagne au moment du meurtre.

Il avait été détenu ensuite pendant quelques mois sur le soupçon de complicité, avant d'être libéré quand sa compagne avait avoué avoir agi de sa seule initiative.

Mme Jahed avait plaidé coupable après onze mois de silence, avant de se rétracter en expliquant que ses aveux avaient été produits "uniquement par amour pour Nasser".

M. Khani avait tout de même été condamné à une peine de 74 coups de fouet après avoir été reconnu coupable d'usage de drogue en compagnie de Mme Jahed.

Selon Etemad, la famille de la victime insiste pour obtenir l'exécution de la meurtrière.
Partager…

Données techniques

ID2768
Type de document (code)depeche
TitreIran: le pouvoir judiciaire annule le verdict d'exécution d'une femme
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication13 février 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsRéactions internationales suite à l'exécution d'une femme en Iran
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsannulation de peine + femme
ZonegéosIran