Plan du site

Une résolution de l'Association médicale mondiale réaffirme qu'aucun médecin ne devrait participer à une exécution capitale

ACTU du 7 octobre 2000
Lors de son Assemblée générale annuelle qui a eu lieu à Edinbourg (Ecosse) du 3 au 7 octobre 2000, l'Association médicale mondiale (WMA) a précisé qu'à aucun moment le médecin ne devait prendre part au processus d'exécution capitale :

"la participation des médecins à la peine capitale, quelle qu'elle soit et quelle qu'en soit la phase d'exécution, est contraire à l'éthique.".

Le texte intitial de cette résolution sur la participation du médecin à la peine capitale, adopté en 1981, précisait que "la participation des médecins à la peine capitale est contraire à l'éthique, bien que cela ne les empêche pas de certifier le décès."
Cette résolution faisait suite en 1981 à l'annonce de la première exécution de la peine capitale prévue par injection intraveineuse d'une dose mortelle (en Oklahoma, aux Etats-Unis).
Partager…

Données techniques

ID2918
Type de document (code)actu
TitreUne résolution de l'Association médicale mondiale réaffirme qu'aucun médecin ne devrait participer à une exécution capitale
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication7 octobre 2000
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
Condamnés
Mots-clefsméthode d'exécution + profession médicale + résolution
ZonegéosMonde