Plan du site

Pendaisons au Japon: effroyable, arbitraire et injuste

dépêche de presse du 10 avril 2008 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Strasbourg - Le Conseil de l'Europe a déploré jeudi les quatre nouvelles pendaisons annoncées dans la matinée au Japon et jugé «arbitraire et injuste» l'augmentation actuelle du nombre des exécutions dans ce pays.

«La peine capitale n'est pas l'oeuvre d'une justice civilisée et la manière dont elle appliquée au Japon (dans le secret et sans annonce préalable) est particulièrement effroyable», a déclaré Lluís Maria de Puig, président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) dans un communiqué publié à Strasbourg.

«Il est alarmant que le nombre des exécutions soit en augmentation au Japon, la raison étant que l'actuel ministre de la Justice - contrairement à son prédécesseur - serait partisan de la peine de mort, et par conséquent favorable à son application. Une telle situation est à la fois arbitraire et injuste», selon le président de l'APCE.

Le dirigeant européen a réitéré l'appel de l'APCE au Japon, qui a le statut d'observateur auprès du Conseil de l'Europe, pour qu'il institue un moratoire sur les exécutions.

La peine de mort n'est appliquée dans aucun des 47 Etats membres du Conseil de l'Europe.

Les pendaisons de jeudi portent à 20 le nombre d'exécutions au Japon depuis le 25 décembre 2006, date de la rupture d'un moratoire de facto de 15 mois, appliqué en raison des convictions abolitionnistes du ministre de la Justice de l'époque.
Partager…

Données techniques

ID2948
Type de document (code)depeche
TitrePendaisons au Japon: effroyable, arbitraire et injuste
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication10 avril 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsQuatre condamnés à mort sont exécutés en secret au Japon
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur), Conseil de l'Europe
Condamnés
Mots-clefsexécution
ZonegéosJapon