Plan du site

USA: première exécution depuis 7 mois

dépêche de presse du 7 mai 2008 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
William Earl Lynd
Les autorités de l'État de Géorgie ont procédé hier à l'exécution de William Lynd, 53 ans, pour le meurtre de son amie en 1988, mettant fin à un moratoire de sept mois sur les exécutions aux Etats-Unis.

Il s'agit de la 1.100e exécution depuis le rétablissement de la peine de mort en 1976 aux Etats-Unis et de la première depuis sept mois, après un moratoire de fait, instauré le temps que la Cour suprême se prononce sur la légalité de l'injection mortelle, la méthode utilisée dans la quasi-totalité des exécutions du pays.

Le 16 avril, la plus haute juridiction du pays, saisie par deux condamnés à mort du Kentucky (centre-est), a estimé par 7 voix contre 2 que le risque de souffrance lié à cette méthode ne constituait pas un "châtiment cruel et inhabituel" interdit par la Constitution.

La décision ne s'applique directement qu'au Kentucky, mais dans les heures qui ont suivi son annonce, plusieurs Etats, essentiellement dans le sud du pays, ont annoncé qu'ils entendaient reprendre leurs exécutions, faisant valoir que leur procédure d'injection était similaire à celle du Kentucky.
Partager…

Données techniques

ID2968
Type de document (code)depeche
TitreUSA: première exécution depuis 7 mois
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication7 mai 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsReprise des exécutions aux Etats-Unis après un moratoire de 7 mois
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésWilliam Earl Lynd
Mots-clefsexécution + reprise d'exécution
ZonegéosEtats-Unis + Géorgie