Plan du site

Cameroun : les peines aux condamnés des émeutes de la faim remises à un an de prison

dépêche de presse du 20 mai 2008 - Xinhua
Pays :
YAOUNDE, 20 mai (Xinhua) -- Le chef de l'Etat camerounais Paul Biya a signé mardi un décret qui remet les peines à un an de prison ferme à tous les jeunes arrêtés et condamnés dans le cadre des émeutes de la faim du mois de février 2008, a rapporté la radio nationale camerounaises.

L'article 1 de ce décret remet totalement les peines des condamnés à un an de prison dans le cadre de ces émeutes.

Les forces de l'ordre ont arrêté 1.671 jeunes lors des émeutes de la faim en février, émeutes qui ont fait 40 morts, selon le un bilan officiel.

Dans un autre décret, le président Biya a également réduit les peines des condamnés à mort à une peine à vie et ceux de la peine à vie à une peine de 20 ans ainsi jusqu'à la plus petite peine.

Cette réduction de peine ne concerne pas cependant les personnes condamnées pour détournement des fonds publics, assassinat, vol aggravé, corruption, concussion favoritisme, fraude aux examens et concours, exportation frauduleuse des devises, détention irrégulières des armes et détention des déchets toxiques.

Ces actes d'apaisement majeur interviennent au jour où les Camerounais célèbrent la 36e fête de l'unité de leur pays.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID2982
Type de document (code)depeche
TitreCameroun : les peines aux condamnés des émeutes de la faim remises à un an de prison
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication20 mai 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe Cameroun décide de commutations de peines, notamment pour les condamnés à mort
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscommutation de peine + grace + président
ZonegéosCameroun