Plan du site

Le Liberia déclare ne pas être signataire des protocoles proscrivant la peine de mort

dépêche de presse du 7 août 2008 - Agence de Presse Africaine - APA
Pays :
Thème :
APA-Monrovia (Liberia) Le gouvernement libérien a précisé mercredi qu'il n'est pas signataire des protocoles proscrivant la peine de mort, en réaction au tollé suscité par le vote récent d'une loi recommandant l'application de la peine capitale contre les auteurs de crimes de sang.

Le secrétaire chargé de la presse à la présidence, Cyrus Badio, a déclaré mercredi, à Monrovia, que de plus amples informations sur la position du Libéria sur la question de la peine de mort seront bientôt rendues publiques.

La clarification fait suite à des pressions exercées par l'Union européenne et Amnesty internatinal, entre autres, pour faire abroger la loi récemment signée préconisant la peine mort aux auteurs de crime violent.

L'Assemblé nationale du Liberia a adopté le mois dernier une loi recommandant la peine de mort pour les auteurs de vol à main armée et d'autres crimes violents.

L'UE a, dans un communiqué de presse, exprimé sa plus profonde préoccupation suite à la promulgation par le Liberia de cette loi réintroduisant la peine de mort pour certains crimes.

L'UE rappelle dans sa déclaration que le Liberia avait aboli, en 2005, la peine de mort pour tous les crimes et qu'«en signant le deuxième Protocole facultatif du Pacte international relatif aux droits civils, Monrovia s'était engagé à prendre toutes les mesures nécessaires en vue de l'abolition de la peine de mort».

L'UE estime par ailleurs que la peine de mort «est un châtiment cruel et inhumain et constitue une violation du droit à la vie », notant qu'il n'existe aucune preuve qu'une telle sanction est dissuasive et que son utilisation rend toute erreur de justice réversible », ajoute le communiqué.

L'Union européenne demande donc instamment au Libéria de se conformer à ses engagements internationaux en matière de droits humains par l'annulation pure et simple de la décision.
Partager…

Données techniques

ID3190
Type de document (code)depeche
TitreLe Liberia déclare ne pas être signataire des protocoles proscrivant la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication7 août 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence de Presse Africaine - APA (auteur), Union européenne
Condamnés
Mots-clefsratification + rétablissement + traité
ZonegéosLibéria