Plan du site

HCDH: L'exécution d'un condamné à mort mexicain au Texas viole une décision de la CIJ

dépêche de presse du 8 août 2008 - Xinhua
GENEVE, 8 août (Xinhua) -- Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a exprimé vendredi sa grave préoccupation après l'exécution d'un condamné à mort mexicain au Texas en dépit d'une décision de la plus haute juridiction des Nations Unies.

José Ernesto Medellin, ressortissant mexicain, a été exécuté par injection mortelle il y a trois jours dans l'Etat du Texas, une décision qui contrevient directement à une ordonnance de la Cour internationale de justice (CIJ) s'imposant aux Etats-Unis, indique le HCDH dans un communiqué.

"Les Etats-Unis ont l'obligation de droit international de respecter les décisions de la CIJ, obligation qui ne peut être ignorée pour des raisons d'ordre constitutionnel nationaux", affirme le HCDH dans le communiqué.

L'ordonnance de la CIJ, qui imposait aux Etats-Unis de suspendre les exécutions de ressortissants mexicains qui n'auraient pas eu accès à une assistance consulaire au cours de leur procès, reste valide pour 50 ressortissants mexicains condamnés à mort, souligne le communiqué.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID3198
Type de document (code)depeche
TitreHCDH: L'exécution d'un condamné à mort mexicain au Texas viole une décision de la CIJ
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication8 août 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution aux Etats-Unis d'un ressortissant mexicain malgré une demande de sursis par la Cour Internationale de Justice
OrganisationsOrganisation des Nations Unies, Cour internationale de Justice, Xinhua (auteur)
CondamnésJose Medellin
Mots-clefsexécution + ressortissant étranger
ZonegéosEtats-Unis + Mexique + Texas