Plan du site

Attentats de Bali: les condamnés pas exécutés avant le ramadan (procureur)

dépêche de presse du 20 août 2008 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
JAKARTA, 20 août 2008 (AFP) - Les trois islamistes indonésiens condamnés à mort pour les attentats de Bali de 2002 ne seront pas exécutés avant le ramadan, au début du mois de septembre, a indiqué mercredi le Procureur général.

"Je pensais que l'exécution pourrait avoir lieu avant le début du mois de jeûne mais ce n'est plus le cas", a déclaré Hendarman Supandji.

Le magistrat, qui n'a pas fixé d'autre date, a expliqué ce délai par le fait que ses services n'avaient pas encore reçu la confirmation officielle de la Cour suprême stipulant que les trois condamnés avaient bien épuisé tous leurs recours.

La Cour suprême a rejeté en juillet le dernier appel des condamnés.

Cependant, leurs avocats ont introduit début août un recours, non sur le fond du dossier mais sur les modalités d'exécution de leurs clients.

Ils ont saisi la Cour constitutionnelle arguant que le peloton d'exécution qui attend les trois hommes constitue "une forme de torture". Selon leurs avocats, Ali Ghufron, Amrozi et Iman Samudra préfèreraient être décapités.

Les trois islamistes ont été jugés en 2003 et condamnés à mort pour avoir organisé dans l'île touristique de Bali des attentats qui avaient fait 202 morts au soir du 12 octobre 2002.

Ces attaques, attribuées à la Jemaah Islamiyah, réseau islamiste d'Asie du Sud-Est, avaient visé une discothèque et un bar de Bali et avaient fait une majorité de victimes étrangères.
Partager…

Données techniques

ID3221
Type de document (code)depeche
TitreAttentats de Bali: les condamnés pas exécutés avant le ramadan (procureur)
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication20 août 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsméthode d'exécution + procès + terrorisme
ZonegéosIndonésie