Plan du site

Le Président de l'APCE : une journée pour persuader le monde de mettre fin aux exécutions judiciaires

174(2008)
communiqué de presse du 10 octobre 2008 - Conseil de l'Europe
Thème :
Strasbourg, 10.10.2008 – « En Europe, le fait de mourir sur ordre de l'Etat, à la suite d'une décision judiciaire ou politique visant à punir un crime, appartient heureusement au passé », a déclaré Lluís Maria de Puig, Président de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), au moment où l'Union européenne s'associait au Conseil de l'Europe pour faire du 10 octobre la Journée européenne annuelle contre la peine de mort.

« Au nom de la dignité humaine, nous devons défendre notre point de vue face à ceux qui pratiquent toujours la peine capitale. Une fois par an, nous nous unissons à tous les opposants à la peine de mort dans le monde entier, pour faire pression en faveur d'un moratoire sur les exécutions. La situation évolue ; je suis convaincu qu'un jour la peine de mort appartiendra au passé ».

L'abolition de la peine de mort est une condition essentielle pour rejoindre les 47 Etats qui composent le Conseil de l'Europe, où aucune exécution n'a eu lieu depuis 1997.

Déclaration conjointe du Conseil de l'Europe et de l'Union européenne
Partager…

Données techniques

ID3299
Type de document (code)communique
TitreLe Président de l'APCE : une journée pour persuader le monde de mettre fin aux exécutions judiciaires
Description(non défini)
Référence174(2008)
Date de publication10 octobre 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsJournée européenne et mondiale contre la peine de mort - 2008
OrganisationsConseil de l'Europe (auteur), Union européenne
Condamnés
Mots-clefsmanifestation
ZonegéosMonde