Plan du site

Attentats de Bali: les trois condamnés informés de leur exécution imminente

dépêche de presse du 1 novembre 2008 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
CILACAP (Indonésie) - Les trois militants islamistes condamnés à mort pour les attentats de Bali, qui avaient tué 202 personnes en octobre 2002, ont été informés de leur exécution imminente, a indiqué samedi une source pénitentiaire.

"La notification d'exécution a été remise la nuit dernière à 21H00 (14H00 GMT vendredi)", selon cette source qui précise également que les trois hommes ont été placés à l'isolement.

L'exécution, repoussée à plusieurs reprises ces derniers mois, peut se dérouler à tout moment à partir de dimanche 00H00 (17H00 GMT samedi), la justice ayant annoncé qu'ils seraient fusillés "début novembre" dans la petite île ultra-protégée de Nusakambangan, au large de Java, où ils sont incarcérés.

Ali Ghufron, 48 ans, Amrozi, 47 ans, et Iman Samudra, 38 ans, qui ont épuisé tous les recours, seront fusillés de nuit.

"Je pense que cela se fera sans aucune publicité. Car les autorités ne veulent pas que cela s'ébruite auprès de la population. C'est pourquoi les exécutions se tiendront dans le plus grand secret", a déclaré un des avocats des condamnés, Me Wirawan Adnan.

La sécurité a été renforcée dans l'archipel pour parer à d'éventuelles attentats en forme de représailles.

Selon la police, deux bombes ont été découvertes mercredi et jeudi dans le district indonésien de Poso, une région de tensions entre musulmans et chrétiens.

La police avait précisé avoir renforcé la sécurité autour de plusieurs ambassades à Jakarta, dont celles des Etats-Unis et d'Australie, et de lieux publics sensibles.

Les trois condamnés ont récemment réaffirmé qu'ils ne regrettaient pas leur geste et assuré que leur mort serait vengée. "Ceux qui nous exécuteront seront maudits par Dieu (...) Notre exécution représentera le plus grave des actes criminels parce qu'ils exécuteront des guerriers divins", a menacé Iman Samudra.

Ils avaient été condamnés à mort en 2003 pour avoir organisé ou participé aux attentats ayant fait 202 morts, essentiellement des touristes étrangers, au soir du 12 octobre 2002 dans la station balnéaire de Kuta. 88 Australiens, 38 Indonésiens, 23 Britanniques mais aussi 4 Français avaient été tués.

Ces attaques, parmi les plus meurtrières perpétrées par des terroristes islamistes depuis ceux du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, ont été attribuées à la Jemaah Islamiyah, réseau actif en Asie du Sud-Est.
Partager…

Données techniques

ID3350
Type de document (code)depeche
TitreAttentats de Bali: les trois condamnés informés de leur exécution imminente
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication1 novembre 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsterrorisme
ZonegéosIndonésie