Plan du site

Le Parlement jamaïcain vote le maintien de la peine de mort

dépêche de presse du 25 novembre 2008 - Presse Canadienne
Pays :
KINGSTON, Jamaïque — Le Parlement jamaïcain a décidé mardi de maintenir la peine de mort dans le pays confronté à un nombre élevé de crimes violents.

Aucun condamné n'a été exécuté en Jamaïque depuis vingt ans. Si la peine capitale existe sur papier, les récents gouvernements sous la direction du Parti national du peuple ont refusé une telle option.

L'an dernier, le Parti travailliste jamaïcain s'est emparé du pouvoir. Il a cherché à obtenir du soutien pour la reprise des exécutions avec le vote de mardi.

A la question de savoir si la peine de mort devait être maintenue, 34 membres du Parlement ont répondu "oui", 15 "non".

La Jamaïque est l'un des pays au monde où le taux d'homicides est le plus élevé: plus de 1.200 homicides y ont été commis cette année.
Partager…

Données techniques

ID3409
Type de document (code)depeche
TitreLe Parlement jamaïcain vote le maintien de la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication25 novembre 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe Parlement jamaïcain rejette un projet de loi visant à abolir la peine de mort
OrganisationsPresse Canadienne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsparlement
ZonegéosJamaïque