Plan du site

L'Angola, le Congo et la RDC sont appelés à supprimer la peine de mort dans leurs constitutions

dépêche de presse du 21 décembre 2008 - Xinhua
KINSHASA, 21 décembre (Xinhua) -- Une conférence sous-régionale des défenseurs des droits de l'homme, tenue du 16 au 20 décembre à Kinshasa, a recommandé à l'Angola, la République du Congo et la République démocratique du Congo (RDC) d'abolir la peine de mort dans leurs constitutions respectives.

Une trentaine de défenseurs des droits de l'homme de ces trois pays ont recommandé également l'harmonisation par ces pays des lois nationales en matière des droits de l'homme pour se conformer aux engagements régionaux et internationaux en la matière.

Par ailleurs, ils ont proposé à leurs gouvernements respectifs d'assurer l'indépendance de la magistrature en vue de lutter contre la corruption, la concussion, l'impunité, les violations des droits humaines sous toutes ses formes.
Partager…

Données techniques

ID3434
Type de document (code)depeche
TitreL'Angola, le Congo et la RDC sont appelés à supprimer la peine de mort dans leurs constitutions
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication21 décembre 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefsconférence + constitution
ZonegéosAngola + Congo + République démocratique du Congo