Plan du site

Iraq : Ban relève des signes encourageants de progrès

communiqué de presse du 8 juin 2009 - Organisation des Nations Unies
Pays :
8 juin 2009 – Des signes encourageants de progrès en Iraq ont été observés au cours des derniers mois, note le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans un rapport publié lundi, sur la Mission d'assistance des Nations Unies en Iraq.

« Après le déroulement pacifique des élections provinciales, essentiellement au début de l'année, nous avons observé une démocratisation au niveau local avec la formation d'alliances politiques nouées en vue de la sélection des gouverneurs et de leurs adjoints dans chacun des 14 gouvernorats qui ont tenu une consultation électorale », écrit M. Ban dans ce rapport remis au Conseil de sécurité.

« En outre, après une longue impasse au Conseil des représentants, un accord a été obtenu sur le choix d'un nouveau président du Parlement et sur un plan de travail rigoureux afin d'accélérer l'examen de la législation en souffrance, indispensable pour le relèvement du pays », ajoute-t-il.

Selon lui, les forces de sécurité iraquiennes continuent aussi à montrer qu'elles peuvent assumer en matière de sécurité des responsabilités plus lourdes. « Ces évolutions témoignent d'une tendance généralement positive tant sur le front politique que sur celui de la sécurité dans le pays », juge-t-il.

Le Secrétaire général estime toutefois que de nombreuses difficultés demeurent et que de nouveaux progrès sont nécessaires, dans les mois qui viennent, pour préserver les gains acquis. Selon lui, « la réconciliation nationale demeure la priorité absolue en Iraq. En particulier la résolution de graves problèmes comme le fédéralisme, le partage des ressources naturelles, et les litiges sur les frontières intérieures pourrait faciliter l'avènement d'une paix durable ».

En matière de sécurité, la persistance des attaques contre des civils rappelle que de graves problèmes continuent à se poser, ajoute-t-il. Il note avec préoccupation la montée des tensions dans plusieurs régions, en particulier celles de Ninive, Kirkouk et Diyala.

« À mesure que la situation sur le plan de la sécurité s'améliorera, les Nations Unies continueront à s'efforcer d'élargir leur présence et leurs activités en Iraq, ainsi que leurs propres capacités opérationnelles. Cependant, l'Iraq constitue toujours un environnement difficile, et la sûreté et la sécurité du personnel des Nations Unies sont l'une de mes principales priorités », écrit le Secrétaire général.

Par ailleurs, il encourage le gouvernement iraquien à poursuivre la réforme judiciaire mais regrette la décision récemment prise de reprendre l'application de la peine de mort en Iraq. Il l'engage instamment à envisager à nouveau un moratoire.

Le Secrétaire général estime que la nouvelle situation appelle un changement d'orientation et une redéfinition de l'aide internationale à l'Iraq. « Dans la perspective de l'ONU, nous envisageons de mettre plus nettement l'accent sur le développement social et économique durable », dit-il.

Selon lui, un dialogue entre le gouvernement et les donateurs sur la façon dont le Pacte international pour l'Iraq pourrait être adapté est essentiel. Il encourage l'adoption d'une démarche plus rationnelle et mieux ciblée sur les priorités socioéconomiques de l'Iraq.
Partager…

Données techniques

ID3684
Type de document (code)communique
TitreIraq : Ban relève des signes encourageants de progrès
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication8 juin 2009
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsOrganisation des Nations Unies (auteur), Secrétaire général des Nations Unies
Condamnés
Mots-clefs
ZonegéosIrak