Plan du site

RDC: peine de mort requise en appel contre deux Norvégiens accusés de meurtre

dépêche de presse du 23 novembre 2009 - Agence mondiale d'information - AFP
KINSHASA — La peine de mort a été requise en appel devant une cour militaire du nord-est de la RD Congo contre deux Norvégiens accusés du meurtre d'un Congolais et d'espionnage, et déjà condamnés en première instance à la peine capitale, a-t-on appris lundi auprès d'un avocat de la défense.

Tjostolv Moland, 28 ans, et Joshua French, 27 ans, deux ex-militaires, ont été condamnés à mort le 8 septembre par un tribunal militaire de Kinsangani (nord-est) pour le meurtre le 5 mai du chauffeur d'un véhicule loué dans cette ville, chef-lieu de la province Orientale.

Ils s'y étaient rendus en tant que touristes ou en prospection d'affaires, selon différentes versions.

Lors du procès en appel, débuté le 13 octobre, M. Moland, se disant "rattrapé par sa conscience chrétienne", aurait reconnu une certaine responsabilité dans le meurtre du chauffeur, tout en niant avoir tué celui-ci, selon une source proche du dossier. Cet accusé a été très affecté par sa détention au cours de laquelle il a eu des problèmes de santé.

M. French, qui a aussi la nationalité britannique, a lui continué de plaider non coupable, avançant que le chauffeur avait été tué pendant une attaque de bandits, une version également défendue par Moland en première instance.

Vendredi, le ministère public de la cour militaire de Kisangani a "requis la peine de mort" contre les Norvégiens, arrêtés quelques jours après le meurtre, a déclaré lundi à l'AFP Me Guillaume Likwela, l'un de leurs avocats. La partie civile représentant l'Etat congolais a réclamé "800 millions de dollars de dommages et intérêts", a-t-il ajouté.

Le verdict doit être rendu "en principe samedi", a indiqué l'avocat.

MM. Moland et French, qui avaient créé une société de sécurité en Ouganda, sont également jugés pour espionnage, détention illégale d'arme de guerre, vol à main armée et association de malfaiteurs. L'un d'eux est aussi poursuivi pour tentative d'assassinat sur deux autres personnes, et le second pour complicité.

La province Orientale, frontalière notamment avec l'Ouganda, est une région disposant d'importantes ressources minières, principalement de l'or et du diamant.
Partager…

Données techniques

ID3939
Type de document (code)depeche
TitreRDC: peine de mort requise en appel contre deux Norvégiens accusés de meurtre
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication23 novembre 2009
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLa RDC libère un Norvégien condamné pour espionnage et meurtre
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + procès + ressortissant étranger
ZonegéosNorvège + République démocratique du Congo