Plan du site

Irak: 120 prisonniers exécutés en 2009, selon Amnesty

dépêche de presse du 5 décembre 2009 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
BAGDAD — Cent vingt prisonniers ont été exécutés en Irak en 2009 et 900 se trouvent actuellement dans les couloirs de la mort, a affirmé l'organisation de défense des droits de l'Homme Amnesty international dans un communiqué.

"Nous savons qu'au moins 120 personnes ont été exécutées jusqu'à présent cette année", a affirmé le communiqué de l'organisation basée à Londres, mis samedi sur son site internet.

"Les autorités irakiennes doivent cesser immédiatement l'éxécution de plus de 900 personnes, dont 17 femmes, dans les couloirs de la mort qui ont épuisé leurs recours légaux et pourraient être exécutés à tout moment", a ajouté Amnesty.

Selon Amnesty, de nombreux condamnés à mort ont été reconnus coupables de meurtres ou d'enlèvements et "certains ont pu être condamnés après des procès injustes" ou des confessions extorquées sous la torture.

La peine de mort a été réinstaurée en Irak en 2004 par décret malgré de vives protestations internationales.

En 2008, l'Irak a condamné à mort au moins 285 personnes et au moins 34 ont été exécutées, selon Amnesty. En 2007, au moins 199 personnes ont été condamnées à la peine capitale et au moins 33 exécutées alors qu'en 2006, 65 personnes ont été pendues.

Les condamnés à mort sont en général pendus.

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki est un ardent partisan de la peine de mort.

"Pourquoi les auteurs d'actes terroristes ne seraient-ils pas pendus sur le lieu de leurs crimes", a-t-il ainsi affirmé le 25 août, en visitant le lieu des attentats qui avaient fait quelques jours plus tôt 95 morts et plus de 600 blessés.
Partager…

Données techniques

ID3958
Type de document (code)depeche
TitreIrak: 120 prisonniers exécutés en 2009, selon Amnesty
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication5 décembre 2009
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur), Amnesty International
Condamnés
Mots-clefsexécution
ZonegéosIrak