Plan du site

Chine: cinq personnes condamnées à mort pour crime organisé

dépêche de presse du 7 décembre 2009 - Xinhua
Pays :
Thème :
KUNMING, 7 décembre (Xinhua) -- Cinq personnes ont été condamnées à mort après avoir été reconnues coupables de trafic de drogue, de racket, de fraude et de vente de faux billets dans le sud-ouest de la Chine.

Les cinq accusés ont été condamnés par le Tribunal populaire intermédiaire de Kunming, capitale de la province du Yunnan, pour avoir formé un gang de 41 membres.

Ces cinq condamnés sont Jiang Jiatian, chef du gang, sa maîtresse Yang Jufen, Yang Guoying, père de Yang Jufen, Xie Mingxiang et Li Wencai.

Li Wencai, femme au centre du trafic de drogue opéré par le gang, a été condamnée à mort avec deux ans de sursis.

Les 36 autres membres du gang ont été condamnés à des peines de prison allant de 18 mois à la perpétuité.

Jiang Jiatian, âgé de 56 ans, a fait fortune grâce au trafic de drogue au milieu des années 1990 et a ensuite investi ses revenus illégaux dans une dizaines de salons de thé, de cybercafés et d'hôtels à Kunming, a annoncé un porte-parole du tribunal.

Ces établissements ont été le théâtre de crimes divers dont prostitution, extorsion, racket, vente de drogue et de faux billets, a indiqué le porte-parole.

La famille et les amis de Jiang Jiatan faisaient partie de son gang. La plupart étaient au chômage et certains d'entre eux avaient déjà fait de la prison.

Le gang a troublé l'ordre social dans au moins trois villages de la banlieue de Kunming. De nombreux villageois se sont plaints aux gouvernements locaux, déclarant qu'ils ne se sentaient pas en sécurité.

Certains ont affirmé avoir été menacés et avoir dû payer 1 000 yuans pour une bouilloire dans un salon de thé de Jiang Jiatian.

De nombreux clients se sont plaints d'avoir reçu des faux billets et d'avoir été battus s'ils protestaient.

Le procès du gang a commencé fin septembre, un an après l'arrestation de ses principaux membres.

En septembre 2009, le tribunal a découvert que le gang s'était rendu coupable du trafic d'une grande variété de stupéfiants, dont la quantité exacte reste inconnue.

La police chinoise a lancé en 2006 une longue campagne contre le crime organisé. Fin septembre, 1 267 procès liés au crime organisé avaient eu lieu, plus de 13 000 gangs avaient été démantelés et au moins 89 000 personnes avaient été arrêtées.
Partager…

Données techniques

ID3962
Type de document (code)depeche
TitreChine: cinq personnes condamnées à mort pour crime organisé
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication7 décembre 2009
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + drogue
ZonegéosChine