Plan du site

L'Ohio exécute un condamné à mort par une nouvelle méthode d'injection létale

dépêche de presse du 8 décembre 2009 - Associated Press - AP
Pays :
Thèmes :
Kenneth Biros Romell Broom
L'Ohio a exécuté mardi un condamné à mort par une nouvelle méthode d'injection létale, en ayant recours à un seul produit, au lieu des trois qui étaient utilisés précédemment.

Si cette méthode prend davantage de temps, elle serait moins pénible que la précédente.

Kenneth Biros a été déclaré mort à 11h47 mardi (16h47 GMT), environ 43 minutes après son entrée dans la pièce où se déroulent les exécutions à l'intérieur de la prison de Lucasville, dans l'Ohio.

Habituellement, les détenus exécutés par injection mortelle reçoivent trois produits: un anesthésiant, un autre paralysant les muscles et un troisième qui arrête le coeur. La nouvelle méthode utilise un médicament qui sert souvent à euthanasier des animaux domestiques.

L'Ohio a décidé de tester ce procédé après l'échec de l'exécution d'un condamné à mort le 15 septembre dernier, en raison de l'impossibilité pour les autorités compétentes de faire une injection dans une veine du condamné. Romell Broom avait été piqué à 18 reprises et le gouverneur Ted Strickland avait suspendu l'exécution. Le détenu a fait appel contre sa future exécution.

Les autres Etats américains utilisent toujours une combinaison de trois produits pour les exécutions.

Kenneth Biros, 51 ans, avait tué une jeune femme de 22 ans, Tami Engstrom, près de Warren en 1991.
Partager…

Données techniques

ID3965
Type de document (code)depeche
TitreL'Ohio exécute un condamné à mort par une nouvelle méthode d'injection létale
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication8 décembre 2009
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
CondamnésKenneth Biros, Romell Broom
Mots-clefsexécution + méthode d'exécution
ZonegéosEtats-Unis + Ohio