Plan du site

Somalie: les insurgés du Hezb al-Islam jugent et exécutent deux hommes

dépêche de presse du 13 décembre 2009 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
MOGADISCIO, 13 déc 2009 (AFP) - Les insurgés islamistes somaliens du Hezb al-Islam ont jugé et exécuté dimanche deux hommes accusés d'adultère et de meurtre devant des centaines de spectateurs en périphérie de la capitale Mogadiscio, a-t-on appris de sources concordantes.

Cheikh Osman Fidow Hasan, juge islamique en charge de la justice au sein du Hezb al-Islam, a ordonné la lapidation de Mohamed Abukar Ibrahim, 48 ans pour adultère, et l'exécution par balle de Ahmed Mohamoud Awale, 61 ans, accusé de meurtre.

"Aujourd'hui, devant vous, la Cour islamique a ordonné au nom de la charia l'exécution de ces deux hommes reconnus coupables de meurtre et d'adultère", a déclaré cheikh Osman à la foule.

Des centaines de spectateurs s'étaient rassemblés pour l'occasion dans la localité d'Afgoye, un bastion du Hezb al-Islam à une vingtaine de kilomètres au sud de Mogadiscio.

Mohamed Abukar Ibrahim a été mis à mort à coups de pierres lancées par des dizaines de militants du groupe islamiste, selon des témoins.

"Il hurlait, le sang dégoulinait sur sa tête et son buste", a raconté à l'AFP un témoin, Adan Nurkey. "Il est mort très rapidement après avoir été touché par de gros cailloux", a expliqué un autre témoin, Mohamud Ashur.

La jeune fille de 15 ans avec lequel le condamné avait eu une relation sexuelle a reçu 100 coups de fouets. Elle n'a pas été condamnée à mort car elle n'était pas mariée au moment des faits.

Le second condamné à mort, accusé d'avoir poignardé un homme le mois dernier, "a été exécuté par des rafales de kalachnikov tirées par un proche de sa victime", a ajouté Abdulkarim Yusuf Bile, un troisième témoin.

C'est la première fois que les insurgés du Hezb al-Islam mettent en oeuvre de telles exécutions.

Ce sont habituellement leurs alliés radicaux shebab qui ordonnent amputations, mises à mort et lapidations, au nom de leur interprétation ultra-rigoriste de l'islam.

Se réclamant d'al-Qaïda, les shebab ont imposé dans les régions qu'ils contrôlent au sud du pays une forme très stricte de la charia (loi coranique).

En lutte contre le gouvernement de transition (TFG), les shebab et le Hezb al-Islam contrôlent une grande partie du sud et du centre de la Somalie, ainsi que la majorité des quartiers de Mogadiscio.
Partager…

Données techniques

ID3970
Type de document (code)depeche
TitreSomalie: les insurgés du Hezb al-Islam jugent et exécutent deux hommes
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication13 décembre 2009
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscharia + exécution + exécution publique
ZonegéosSomalie